La chirurgie refractive

Permettre aux patients myopes, hypermétropes, astigmates et presbytes de vivre sans lunettes ou lentilles, c’est ce que propose la chirurgie réfractive. Mais connaissez-vous les techniques employées pour votre cas particulier et les résultats qui peuvent en être attendus ?

Emmétropie, amétropie, réfraction, presbytie

L’ œil emmétrope a une vision normale sans correction optique : il s’agit d’un œil dont les qualités anatomiques permettent à l’image d’un objet fixé de se former directement sur la rétine. Seul 14 % des Français sont emmétropes.

Un œil dont les dont les qualités anatomiques sont non-conformes est dit amétrope. L’image d’un objet ne se forme pas sur la rétine. Les différentes amétropies sont la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme. Leur importance est déterminée par pouvoir réfractif de l’œil. C’est-à-dire la nature et la puissance de la correction optique qui permet à l’image d’un objet de se former sur la rétine d’un œil amétrope. L’analyse de votre vision, mesurée en dizièmes, et de votre correction optique mesurée en dioptries, négatives pour les amétropies myopiques et positives pour les amétropies hypermétropiques est appelée la réfraction.

Myopie

Myopie

L'œil myope est trop long, avec parfois une cornée trop bombée. Il se comporte comme un système trop convergent. Le myope voit flou lorsqu’il regarde au loin car les rayons lumineux convergent en avant de la rétine. La myopie touche 22 %de la population Française.

Hypermétropie

L’oeil hypermétrope est trop court, avec parfois une cornée trop plate. Il n'est pas assez convergent et l'image d'un point quelle que soit sa distance se projette en arrière de la rétine. En pratique clinique l'hypermétrope jeune sollicite en permanence son accommodation pour ramener l'image sur la rétine et la gêne visuelle n'apparaît que lorsque l'amplitude d'accommodation diminue.
L'hypermétropie touche 14 %de la population Française

Hypermétropie

Astigmatisme

Astigmatisme

Les rayons de courbures de la cornée d'un œil astigmate n'ont pas la même puissance sur tous les méridiens.. Les rayons lumineux qui traversent un œil astigmate se focalisent en deux droites principales à l’avant ou à l’arrière de la rétine, provoquant une déformation de l’image.
L'astigmatisme est rarement isolé (18 % des cas). Elle est le plus souvent associée à une myopie ou une hypermétropie.

La presbytie

La presbytie correspond à la perte progressive de la capacité d'accommodation . L'accommodation est un acte rapide, précis et involontaire qui permet à l'œil de modifier la puissance du cristallin jeune pour voir net à toutes les distances.

La presbytie est un phénomène physiologique, lié à l'âge. Elle est provoquée par le vieillissement du cristallin qui perd son élasticité, se rigidifie progressivement et perd son pouvoir d’accommodation.

La presbytie