Lorsqu’on opère un patient proche de la quarantaine, on ajoute le plus souvent la correction de la presbytie pour lui éviter d’avoir à porter à nouveau des lunettes 3-4 ans plus tard pour la lecture. Concernant l’âge limite supérieur, cela dépend bien évidemment des souhaits du patient, des données de l’examen et en particulier de l’état de son cristallin.

« Lorsqu’on opère un patient proche de la quarantaine, on ajoute le plus souvent la correction de la presbytie pour lui éviter d’avoir à porter à nouveau des lunettes 3-4 ans plus tard pour la lecture. »

Il m’arrive d’ opérer au laser des patients à 65 ans si leur cristallin est encore clair. En effet l’ intervention au laser pour corriger la presbytie autorise une chirurgie bilatérale le même jour, permet une récupération très rapide et est plus légère qu’une chirurgie endoculaire réalisée un œil après l’autre car un peu plus risquée donc demandant un temps de récupération plus long.

ÊTES-VOUS 40 OU PLUS?

NOTRE SPÉCIALITÉ: PERMETTRE AUX PATIENTS DE TOUS GES
DE LIRE À NOUVEAU SANS CORRECTION OPTIQUE

POUR EN SAVOIR PLUS >

A propos de l’auteur

Docteur Catherine Albou-Ganem
Chirurgien Ophtalmologiste

Je suis le Docteur Catherine Albou-Ganem, chirurgien ophtalmologiste , fille d’un ophtalmologiste chef de Service à la Fondation Rothschild. J’ai une passion pour l’œil et la vision depuis ma plus tendre enfance. Ce fut d’ailleurs le sujet de mon premier exposé à l’école.

J’ai longtemps partagé mon activité de chirurgie réfractive entre l’hôpital au Centre National d’Ophtalmologie des Quinze-Vingts et le secteur privé mais je me consacre aujourd’hui à mon activité privée et aux publications orales et écrites que j’effectue.

Je suis fière d’avoir contribué au développement des nouvelles techniques de chirurgie réfractive par laser qui permettent de corriger les défauts de vision avec des résultats précis, efficaces et sûrs lorsque les indications sont bien respectées.