L’hypermétropie c’est un défaut anatomique. L’œil du patient est trop petit, le patient doit donc faire un effort de convergence pour que les images qui se projettent derrière la rétine viennent se focaliser sur la rétine.

Les patients sont gênés de loin mais surtout de près. Ils sont en général équipés par des verres convergents pour ramener l’image sur la rétine.

« A partir de 40 ans ces patients vont devenir presbytes. »

On peut être hypermétrope et à partir de 40 ans comme tout le monde, devenir en plus presbyte. Les deux défauts s’ajoutent et les patients sont alors corrigés avec des verres progressifs.

ÊTES-VOUS 40 OU PLUS?

NOTRE SPÉCIALITÉ: PERMETTRE AUX PATIENTS DE TOUS GES
DE LIRE À NOUVEAU SANS CORRECTION OPTIQUE

POUR EN SAVOIR PLUS >

A propos de l’auteur

Docteur Catherine Albou-Ganem
Chirurgien Ophtalmologiste

Je suis le Docteur Catherine Albou-Ganem, chirurgien ophtalmologiste , fille d’un ophtalmologiste chef de Service à la Fondation Rothschild. J’ai une passion pour l’œil et la vision depuis ma plus tendre enfance. Ce fut d’ailleurs le sujet de mon premier exposé à l’école.

J’ai longtemps partagé mon activité de chirurgie réfractive entre l’hôpital au Centre National d’Ophtalmologie des Quinze-Vingts et le secteur privé mais je me consacre aujourd’hui à mon activité privée et aux publications orales et écrites que j’effectue.

Je suis fière d’avoir contribué au développement des nouvelles techniques de chirurgie réfractive par laser qui permettent de corriger les défauts de vision avec des résultats précis, efficaces et sûrs lorsque les indications sont bien respectées.