Qu’est-ce qu’un implant intraoculaire IOLs ? Peut-on corriger la presbytie avec ?

Les implants intra oculaires sont des petites lentilles que l’on insère dans l’œil pour remplacer le cristallin depuis maintenant de nombreuses décennies, lorsqu’on opère une cataracte. Ces implants ont été mis au point dans les années 60 par Ridley qui avait constaté que les pilotes ayant reçu pendant la guerre des morceaux de cockpit dans les yeux les toléraient parfaitement bien, même très longtemps après. Ces pilotes ne souffraient ni de rejet, ni d’intolérance, ni d’allergie. Il a remodelé, sculpté, taillé ces morceaux de plastique qui dérivaient du matériau des cockpits et les a implantés dans les yeux de patients opérés de cataracte.

A l’époque, pour retirer les cristallins, il fallait faire des incisions très larges car ces implants n’étaient pas pliables et que les technologies ne permettaient de réaliser des chirurgies de la cataracte à travers des petites incisions.

« Aujourd’hui, les incisions font 2 mm, les implants sont injectés pliés, grâce à un matériau souple et injectable à travers des incisions de petite taille. L’implant va ensuite se déplier à l’intérieur de l’œil.

Ce matériau est totalement inerte, parfaitement bien toléré, il n’y a pas d’allergie ni rejet. Il est possible d’implanter des enfants qui ont malheureusement des cataractes. »

Ces implants vont durer plus d’une vie, le matériau ne se détériore pas, il n’y a pas besoin de le changer, car il reste tout à fait intact plus d’une vie et sera parfaitement bien toléré. Ces implants sont utilisés aujourd’hui dans la chirurgie de la cataracte qui est l’intervention la plus pratiquée dans le monde et la plus pratiquée également en France.

Ces implants sont utilisés pour corriger la puissance du cristallin cataracté qui est extrait au cours de la chirurgie de la cataracte. Ces implants vont corriger également la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et maintenant depuis de nombreuses années la presbytie. Ces défauts de vision sont corrigés par une lentille dont la puissance est adaptée.

La chirurgie de cataracte est devenue aujourd’hui une chirurgie réfractive, c’est-à-dire que les patients peuvent après leur intervention s’affranchir d’une correction. Les patients bénéficient de ces interventions non seulement pour améliorer leur vision lorsqu’ils ont une cataracte mais également pour corriger leur défaut de vision et ne plus porter de lunettes. Il est également possible de proposer une extraction du cristallin avant qu’il ne soit cataracté chez des patients plus jeunes afin de corriger les défauts de visions par ces implants intra oculaires.

Cette chirurgie endoculaire comporte cependant un certain nombre de risques ou d’aléas. L’infection est la complication la plus redoutée même si le risque est aujourd’hui quasiment nul. Les risques de décollement de rétine existent également. C’est pour cela qu’aujourd’hui lorsque les patients viennent consulter pour une chirurgie réfractive et qu’ils ont un cristallin très clair, on préfère leur faire une chirurgie au laser, qui aura le même effet pour enlever les lunettes des patients mais avec des risques post opératoires encore plus légers que la chirurgie de cataracte.

ÊTES-VOUS 40 OU PLUS?

NOTRE SPÉCIALITÉ: PERMETTRE AUX PATIENTS DE TOUS GES
DE LIRE À NOUVEAU SANS CORRECTION OPTIQUE

POUR EN SAVOIR PLUS >

A propos de l’auteur

Docteur Catherine Albou-Ganem
Chirurgien Ophtalmologiste

Je suis le Docteur Catherine Albou-Ganem, chirurgien ophtalmologiste , fille d’un ophtalmologiste chef de Service à la Fondation Rothschild. J’ai une passion pour l’œil et la vision depuis ma plus tendre enfance. Ce fut d’ailleurs le sujet de mon premier exposé à l’école.

J’ai longtemps partagé mon activité de chirurgie réfractive entre l’hôpital au Centre National d’Ophtalmologie des Quinze-Vingts et le secteur privé mais je me consacre aujourd’hui à mon activité privée et aux publications orales et écrites que j’effectue.

Je suis fière d’avoir contribué au développement des nouvelles techniques de chirurgie réfractive par laser qui permettent de corriger les défauts de vision avec des résultats précis, efficaces et sûrs lorsque les indications sont bien respectées.