Je suis tombée dans la chirurgie ophtalmologique quand j’avais dix ans. Mon père était ophtalmologiste , chef de service à la Fondation Rothschild . Il m’avait emmenée au bloc opératoire voir une intervention. Depuis j’ai toujours voulu être chirurgien ophtalmologiste.

J’ai commencé à faire de la chirurgie réfractive car mon père en faisait et que j’adorais le voir opérer. Je me suis passionnée pour cette chirurgie, qui à l’époque nécessitait des machines très compliquées ou se faisait par des incisions radiaires peu précises. Puis par chance lle premier laser Excimer français a été installé au Quinze-Vingts.

J’étais à l’époque assistante et j’ai donc participé à la première évaluation française du laser Excimer. Cette passion pour la chirurgie réfractive s’est confirmée et j’ai continué à apprendre toutes les techniques pour poser les meilleures indications en fonction de chaque cas.

«J’ai commencé à faire de la chirurgie réfractive parce que mon père en faisait et que j’adorais le voir opérer.»

Le premier défaut de vision corrigé au laser était la myopie. Puis les logiciels lasers ont permis la correction de l’astigmatisme , puis de l’hypermétropie et enfin de la presbytie depuis le début des années 2000.

Ce n’est donc pas si récent. On a du recul, et les logiciels des lasers s’améliorent sans cesse.

Tous les lasers possèdent des programmes spécifiques pour corriger la presbytie. Les corrections sont très performantes. Elles sont efficaces, sûres, prédictibles avec un taux de succès qui est quasiment de 100 %, même si on ne peut jamais le garantir .

Je suis donc arrivée naturellement à cette chirurgie de la presbytie à la fois au laser, avec les lenticules intra-cornéens, ou les implants intraoculaires multifocaux, avec pour but d’être le plus efficace possible pour retirer les lunettes des patients opérés.

Je participe par ailleurs comme oratrice à de nombreux congrès nationaux ou internationaux. J’écris de nombreux articles et livres consacrés à cette chirurgie.

J’ai présidé la Société Française de cette spécialité, la SAFIR consacrée à la chirurgie de la cataracte, aux implants intraoculaires et à la chirurgie réfractive au laser .

ARE YOU 40 OR OVER?

WE SPECIALISE IN HELPING PEOPLE OF EVERY AGE READ AGAIN WITHOUT GLASSES

LEARN MORE >

About the author

Doctor Catherine Albou-Ganem
Consultant Ophthalmic Surgeon 

I am Catherine Albou-Ganem and I am an ophthalmic surgeon brought up in a family of ophthalmologists. I had a passion for ‘the eye’ and ‘the vision’ from my childhood. This was the subject of my first presentation at school.

Today, I share my refractive surgery activity between the hospital and the private sector.

I am proud to have contributed to the development of new laser refractive surgery techniques that can correct vision defects with accurate, effective and safe results when respecting the indications.