Les résultats de la chirurgie de la presbytie au laser sont quasiment immédiats. La récupération après un PresbyLASIK survient dès que la gêne post-opératoire immédiate s’estompe. Au bout de 4-5 heures, le patient commence déjà à lire et le lendemain le résultat est quasiment obtenu. Il faut cependant savoir que la stabilité est réelle entre le 1er et le 3ème mois.

«Le résultat satisfaisant ne s’obtient réellement qu’après la chirurgie du 2ème œil. Il faut compter environ 1 mois pour avoir un très bon confort de vision, même si le patient a une acuité visuelle satisfaisante dès le lendemain de l’intervention.»

Il faut également que le cerveau s’habitue à la micromonovision c’est-à-dire cette différence créée entre la vision de loin sur un œil ( oeil dominant) et la vision de près sur l’autre œil (oeil dominé). Cette adaptation que l’on appelle la neuroadaptation est le plus souvent rapide et se fait en quelques jours. Certains patients ont plus de mal et mettent plusieurs semaines.

Si la neuroadaptation est trop lente, une rééducation orthoptique peut être proposée pour aider le patient. Ce délai n’empêche cependant pas de travailler et de mener une activité tout à fait normale sans correction.

Dans le cas d’une chirurgie du cristallin, les deux yeux sont opérés avec un petit délai qui est en général d’1 ou 2 semaines entre les 2 yeux. Le résultat satisfaisant ne s’obtient réellement qu’après la chirurgie du 2ème œil. Il faut compter environ 1 mois pour avoir un très bon confort de vision, même si le patient a une acuité visuelle satisfaisante dès le lendemain de l’intervention.

ARE YOU 40 OR OVER?

WE SPECIALISE IN HELPING PEOPLE OF EVERY AGE
READ AGAIN WITHOUT GLASSES

LEARN MORE >

About the author

Doctor Catherine Albou-Ganem
Consultant Ophthalmic Surgeon 

I am Catherine Albou-Ganem and I am an ophthalmic surgeon brought up in a family of ophthalmologists. I had a passion for ‘the eye’ and ‘the vision’ from my childhood. This was the subject of my first presentation at school.

Today, I share my refractive surgery activity between the hospital and the private sector.

I am proud to have contributed to the development of new laser refractive surgery techniques that can correct vision defects with accurate, effective and safe results when respecting the indications.