Les lasers sont très précis et il est possible de programmer ce qu’on veut.

Cependant si vous allez voir un chirurgien réfractif, il vous proposera de de programmer une correction pour vous affranchir le plus possible de vos lunettes.

En effet les lunettes, surtout si vous avez une forte amétropie, entraînent un inconfort par leur poids, la déformation du visage, les aberrations optiques latérales…

On aura donc intérêt à corriger au maximum quitte à porter après l’intervention une paire de lunettes de repos de faible puissance, ce qui permettra au patient vivre sans lunettes quand il le souhaite et de ne pas avoir d’inconfort lié au verres correcteurs lorsqu’il les porte.

ARE YOU 40 OR OVER?

WE SPECIALISE IN HELPING PEOPLE OF EVERY AGE
READ AGAIN WITHOUT GLASSES

LEARN MORE >

About the author

Doctor Catherine Albou-Ganem
Consultant Ophthalmic Surgeon 

I am Catherine Albou-Ganem and I am an ophthalmic surgeon brought up in a family of ophthalmologists. I had a passion for ‘the eye’ and ‘the vision’ from my childhood. This was the subject of my first presentation at school.

Today, I share my refractive surgery activity between the hospital and the private sector.

I am proud to have contributed to the development of new laser refractive surgery techniques that can correct vision defects with accurate, effective and safe results when respecting the indications.