L’ophtalmologie est une spécialité féminine.
On recense 52% de femmes au début et à l’issue des cursus.

Or sur les podiums, on compte seulement 5 et 10 % de femmes.

J’ai présidé des sociétés savantes et j’organise régulièrement des congrès. Lors du dernier en date, en janvier, sur 36 orateurs, il y avait 5 femmes.

D’où vient cette sous-représentation ? Elle est multi-factorielle.

📍 Les femmes, très prises par leur métier et leur vie de famille, disposent de peu de temps pour la représentation et la présence publiques.

📍 Les congrès ont lieu le soir et durant les week-end > pas évident de se dégager du temps si l’on n’est pas soutenue.

📍 Elles n’osent pas.

📍 On pousse moins les femmes que les hommes.

💡 Pour changer cet état de fait, pour aider les femmes à être plus visibles au sein de notre profession, j’ai créé la SoFem (Société Ophtalmologique Féminine) avec Barbara Ameline (trésorière) et Marie WEISSROCK-RIEHL (secrétaire générale).

😀 Je suis fière de vous présenter ici le brillant panel de femmes qui constituent notre Conseil d’administration.
Et si ce CA est féminin, le Comité d’honneur est masculin et le congrès mixte.
🚀 Et pour être très concrète > le tout premier congrès de la SoFem se tiendra le samedi 18 juin 2022 au Cloud Center à Paris.

A très bientôt !

ÊTES-VOUS 40 OU PLUS?

NOTRE SPÉCIALITÉ: PERMETTRE AUX PATIENTS DE TOUS ÂGES DE LIRE À NOUVEAU SANS CORRECTION OPTIQUE

POUR EN SAVOIR PLUS >