La sécheresse oculaire est un problème qu’il faut bien évidemment corriger, avant de proposer toute intervention chirurgie réfractive au laser. En effet, il est possible d’aggraver légèrement cette sécheresse oculaire pendant les six premiers mois suivant l’intervention. On ne peut pas opérer de patients présentant une sécheresse oculaire, avant déjà de traiter cette sécheresse, pour que l’état de la surface oculaire soit stable et sain. Ensuite, on pourra envisager une chirurgie réfractive au laser.

ÊTES-VOUS 40 OU PLUS?

NOTRE SPÉCIALITÉ: PERMETTRE AUX PATIENTS DE TOUS ÂGES DE LIRE À NOUVEAU SANS CORRECTION OPTIQUE

POUR EN SAVOIR PLUS >