Quels sont les risques de la PKR ? Ils sont à peu près les mêmes que ceux que l’on a avec les autres techniques de chirurgie réfractive au laser. C’est des chirurgies qui sont extrêmement sûres aujourd’hui. Le risque infectieux est quasiment nul. Le risque essentiel que l’on a quand on fait une chirurgie réfractive quelle qu’elle soit et la PKR ne déroge pas à la règle, c’est d’obtenir un résultat qui n’est pas à 100% de celui que l’on a visé. C’est-à-dire que si le patient est myope de -3, -4, -5 dioptries, il peut rester une petite amétropie résiduelle, c’est à dire un petit défaut de vision résiduelle que l’on corrigera avec une paire de lunettes, que le patient mettra en lunettes de repos qu’il portera occasionnellement, ça sera une correction qui est extrêmement faible avec une petite correction qui ne pèse pas sur le visage, qui ne déforme pas le visage. Mais c’est essentiellement cela l’aléa de la chirurgie réfractive au laser c’est des aléas réfractives. C’est-à-dire ce n’est pas des complications et c’est très facilement correctible éventuellement par un deuxième geste d’ailleurs que l’on peut faire que l’on soit un LASIK ou que l’on soit un SMILE.

ÊTES-VOUS 40 OU PLUS?

NOTRE SPÉCIALITÉ: PERMETTRE AUX PATIENTS DE TOUS ÂGES DE LIRE À NOUVEAU SANS CORRECTION OPTIQUE

POUR EN SAVOIR PLUS >