Avant d’être opéré de chirurgie réfractive quelle que soit la technique chirurgicale, les patients ressentent un inconfort avec leurs verres correcteurs, leurs lentilles de contact. Ils sont gênés par le poids des verres. Ils sont gênés par les déformations que l’on peut avoir sur les côtés. Ils sont gênés dans leurs vies quotidiennes de ne pas se réveiller en ayant une bonne vision le matin. Ils sont gênés par leurs lentilles de contact qui peut entraîner une sécheresse oculaire. Leur profession ne permet pas toujours de porter des lentilles de contact. Certains sports aussi sont délicats avec une correction quelle qu’elle soit.

Souvent ils viennent nous voir parce qu’ils sont inconfortables. Ils ne s’aiment pas avec leurs verres correcteurs, c’est aussi un argument. Ils ont des hobbies qui ne permettent pas de porter des verres correcteurs de manière confortable ou des lentilles de contact. Ils sont souvent gênés bien évidemment sur le plan visuel s’ils sont sans rien. L’inconfort que ce soit fonctionnel c’est-à-dire le fait de ne pas être confortable avec la vision qu’ils ont avec leurs modes de corrections ou bien sensitif c’est-à-dire d’avoir une gêne de sensibilité, des yeux secs ou bien un inconfort au port des lentilles, les amènent souvent à consulter. Il y a également des raisons professionnelles, c’est-à-dire certaines professions que l’on ne peut pas faire si on a une acuité visuelle inférieure à un certain seuil. Donc il y a également des raisons professionnelles pour lesquelles on opère.

ÊTES-VOUS 40 OU PLUS?

NOTRE SPÉCIALITÉ: PERMETTRE AUX PATIENTS DE TOUS ÂGES DE LIRE À NOUVEAU SANS CORRECTION OPTIQUE

POUR EN SAVOIR PLUS >